Agorenovation.fr » Life Style » Sciences comportementales : qu’est ce que c’est ?

Sciences comportementales : qu’est ce que c’est ?

Psychologie, neurosciences sociales, sociologie et anthropologie, les sciences comportementales sont un large sujet d’étude comportant de multiples et vastes disciplines à explorer. L’étude du comportement humain et animal a depuis toujours fasciné les hommes. Aujourd’hui, c’est un métier que l’on peut pratiquer à temps plein.

Pourquoi un tel succès ?

Les sciences comportementales, et plus précisément les sciences neurales, ont apportés des connaissances très intéressantes sur quand et comment une personne réagira à une question, une situation, suivant les facteurs qui l’entourent. Petit exemple : La couleur bleu, avez-vous déjà vu un restaurant peint en bleu ? Pas celui des grandes chaines de restaurants, je vous le garanti. Le fait est que la couleur bleu, perçue par notre cerveau, renvoie à un sentiment de satiété ; en contrepartie, le jaune, le rouge (Hello, McDonald’s) et l’orange sont des couleurs qui donneront l’effet inverse, donc plus de chances d’accentuer le sentiment du petit creux au ventre.

Définition des sciences comportementales

Des connaissances qui peuvent être utilisées dans tous les domaines, dans le but d’influencer le public visé. Et c’est d’ailleurs le cas en 2018, citons quelques exemples des domaines où les sciences comportementales sont plus présentes que jamais, et contrôlent notre quotidien :

  • Le marketing : vous avez un slogan favori ? Celui que vous entendez dans une publicité et qui sonne tellement bien qu’il résonne souvent dans vos oreilles ? Vous pensez peut-être que les slogans sont choisis au hasard, du moins, à la légère, eh bien, détrompez-vous. Le choix du nom d’un produit, de son slogan, et parfois même de son emballage relève de critères bien plus stricts qu’on ne le pense. Les mots doivent être choisis de sorte que le cerveau soit plus réactif à l’entente des syllabes, Cola coca ne serait jamais pareil que Coca cola, et un slogan sans rimes serait beaucoup moins facile à retenir par notre cerveau qu’un slogan qui en contient.
  • La psychologie des sondages : Faire des sondages aujourd’hui ne se base plus sur la méthode classique qui consiste à interroger une personne et à rapporter sa réponse. Les sciences comportementales trouvent la possibilité de soumettre le cerveau à un test de vérité, sans même que la personne ne sache qu’elle a été interrogée. Je vous citerai une expérience sur un sondage qu’un médecin a effectué dans la salle d’attente de son cabinet. La question était quelque peu embarrassante, questionnant les personnes sur une certaine habitude qu’ils avaient, et lors du sondage, 9 personnes sur les 15 interrogés répondirent non à la question. Le médecin déclara quelques instants plus tard, que toute personne sujette à cette habitude, aurait un bouton rouge sur la main gauche, et comme résultat, toutes les personnes qui avaient répondu oui, plus les 4 qui avaient répondu non, ont tout de suite regardé leur main gauche. Ces 4 personnes là avaient en réalité menti, et un petit test a suffit à soumettre leur cerveau au non mensonge par reflex.
  • La santé.
  • Les discours politiques.

Et bien d’autres parties intégrantes de notre quotidien.

Plus de lectures :